Les Articles pour Être Heureux dans la Vie

COMMENT INTERPRÉTER ET
COMPRENDRE LES SIGNES ?

Dans la saga Transurfing, Vadim Zeland parle fréquemment des signes, comme des panneaux indicateurs dans le ‘courant des variantes’ – que l’on peut comparer au flux de la vie…

Mais dans l’agitation de tous les jours, comment repérer les signes, comment les interpréter, mais aussi, comment les provoquer ?

Si vous avez lu les aventures initiatiques de Carlos Castaneda, vous vous rappelez certainement que le vieux shaman Yaki – Don Juan Matus – l’entrainait à voir les signes que la nature et la vie lui envoyaient.

ceci est un signeEt sans doute fallait-il l’œil aiguisé du vieux sage pour percevoir ce que la plupart d’entre nous, et particulièrement les Occidentaux, ne considèrent que comme de simples faits…

Pourtant, bon nombre d’initiés accordent une place importante aux signes que leur environnement leur envoie et façonnent leurs décisions en fonctions du message qu’ils en retirent…

« Nous pouvons nous orienter dans le monde avec l'aide de signes tout à fait tangibles. Le monde nous donne constamment ces signes » affirme Vadim Zeland dans le volume 1 de Transurfing : l’Espace des Variantes. Encore faut-il les distinguer des présages et plus particulièrement de la superstition.

Si nous donnons notre pouvoir aux croyances superstitieuses, nous avons de bonnes chances de déclencher des événements en rapport. Ainsi, le chat noir, le corbeau ou l’échelle sous laquelle nous passons provoquent doute et méfiance, et c’est l’alliance de nos pensées et de nos émotions qui provoquera ce qu’on peut nommer une synchronicité négative. « L’influence n’est pas le chat ou le corbeau, mais notre attitude envers ce présage particulier. »

Dès lors, comment repérer les petits événements qui nous entourent qui peuvent être considérés comme un signe ? Devons-nous être à l’affut du moindre détail que nous interpréterons alors comme un signe ? Non ; ne créons pas d’importance ou de potentiel en excès qui plongeraient dans une vie infernale.

Le signe se différencie d’un détail ordinaire quand il est en rapport avec un changement dans notre vie, une décision ou un choix que nous devons prendre, ou ce que Vadim Zeland appelle une transition vers une ligne de vie substantiellement différente.

Je me souviens d’un été ou nous étions partis camper en Allemagne. Nous avions planté la tente dans un camping tranquille, sous des arbres bordant une rivière paisible et j’avais fait connaissance avec un vieil allemand qui connaissait quelques mots de français.

Nous nous apprêtions à partir plus au sud, dans la région des châteaux de Bavière, quand ce vieil allemand m’a dit ‘en passant’ « Ah, vous partez dans le Sud ? Il y a beaucoup de monde dans le Sud. » Étonné qu’il me dise cela, je ne tardais pas à y voir un signe et nous avons alors décidé de rester dans la même région et bien nous en a pris : nous avons passé de très belles vacances !

Cette petite phrase aurait pu passer inaperçue et nous nous serions engloutis dans des campings surpeuplés à faire la queue pour n’importe quelle activité… En cela, elle a modifié la suite de nos vacances et tant pis pour les châteaux des Princesses teutonnes !

À chaque instant le monde essaye de nous dire quelque chose :

  • Soit nous ne le voyons pas, affairés dans un système où le ‘faire’ a pris le pas sur l’être,
  • Soit nous sommes capables d’écouter ses messages parce que nous prenons le temps de nous tourner vers notre être, à l’écoute de notre ressenti profond.

En cela, l’écoute des signes est une forme de gymnastique au début ; un peu comme un entraînement à la posture d’Observateur : Je remarque quelque chose et je me mets à l’écoute de mon ressenti pour interpréter le détail.

wrong wayLorsque le ressenti n’est qu’inconfort, il est probable que nous ayons pris une ou plusieurs décisions sous l’influence des Balanciers, terme Transurfing qui désigne les systèmes qui nous entourent (famille, éducation, médias, lobbies, gouvernements, société, culture, etc.). Il est alors temps de nous remettre à l’écoute de notre âme et de revenir à ce que notre ressenti profond nous dicte avant tout.

Petit à petit, notre cerveau spécialiste de l’apprentissage va ‘automatiser’ notre qualité d’observateur et affiner la perception de notre propre ressenti. Nous devenons alors plus présents à nous-mêmes et à notre environnement et notre interaction avec le monde miroir (*) s’affine pour devenir communion.

Il peut cependant arriver qu’aucun signe ne se manifeste. Situation banale dans la vie courante, mais qui peut nous frustrer lorsqu’une décision importante – un transfert sur une autre ligne de vie - s’annonce.

poteau indicateurDans ce cas, que fait le sage ? Il s’évade de son quotidien et s’immerge dans la nature.

Faire le point soi avec soi dans une cadre ou la beauté s’exprime de manière continue nous permet de recevoir des signes. Là aussi, le ressenti et l’intuition sont des messages que la Vie – la Source, le Divin, peu importe le nom – nous envoie.

Plus nous sommes capables de sortir des complications de la vie moderne lorsque les circonstances l’exigent, plus nous sommes capables de nous mettre à l’écoute de ce que notre ressenti profond nous dit, plus nous nous replaçons au centre de notre monde – de notre vie - et en (re)devenons le créateur conscient.

Je conclurai cet article par une phrase de Vadim Zeland, toujours dans le volume 1 de Transurfing :

« Si vous devez vous convaincre vous-même et vous persuader en disant “oui“, alors ça veut dire que votre âme dit “non“.

Rappelez-vous que quand votre âme dit “oui“, vous n'avez pas à vous persuader de quoi que ce soit. »

Merci de votre attention !

Amicalement

Olivier Masselot

Ensemble vers un monde meilleur

(*) monde miroir : Le monde et la réalité qui nous entourent ne sont que les reflets de ce que nous avons nous-mêmes créé. En regardant notre monde, nous pouvons comprendre quelle est l’intention que nous avons mise en œuvre pour le faire ainsi. Ceci à la fois au niveau collectif qu’individuel. Voyons le monde comme agressif et il le sera. Voyons le comme un magnifique champ d’expérience et notre vie devient ainsi.

**********************

Retrouvez-moi sur mon blog : www.oliviermasselot.com

Youtube ► http://goo.gl/fqYlpe

Facebook ► https://www.facebook.com/olivier.masselot.auteur/

Twitter ► https://twitter.com/OlivierMasselot

Linkedin ► https://fr.linkedin.com/in/oliviermasselot

Instagram ► https://www.instagram.com/olivier.masselot/

Qu'est-ce que que vous inspire cet article?
Votre commentaire est bienvenu !

24 réponses à “Interpréter et Comprendre les Signes”

  1. Bonjour Olivier ,

    Oui , l’écoute de son ressenti n’est pas pas toujours évidente , mais là ! quelle synchronicité en lisant cet article , j’étais en plein questionnement , me demandant quoi faire , ? mais oui bien sûr :j’étais en train d’essayer de me convaincre moi même !! La réponse est arrivée comme par magie !…

    Merci , merci Olivier , j’avais le plus grand besoin d’une révision de ce  » petit truc  » pour ne pas m’égarer bien longtemps dans des hésitations , mais que faire quand au fond une petite voix persiste ? oui , mais …., comment interpréter cette résistance ? de la peur ??

    • Basiquement, je dirais que si le mental est actif et envisage le pire (la petite voix dans votre cas), c’est à coup sûr la peur de l’inconnu… Maintenant, si le ressenti est contracté, ça vaut la peine d’aller l’explorer par la sensorialité… venez participer à un de mes ateliers pour tester cette magnifique voix vers soi… Merci ! 😉

  2. Bonjour,

    Merci pour ce rappel. J’ai terminé le tome 1 de Transurfing et votre livre Neuroquantis cet été. J’ai aussi lu Sonia Choquette et le sixième sens.Tout se lie, tout tend à faire comprendre que nous devons ECOUTER, nous écouter. J’ai fait tellement de choix « raisonnables » dans ma vie que je sais aujourd’hui que je ne m’écoutais pas et je l’ai toujours regretté à un moment ou à un autre. Ces expériences m’ont quand même appris à essayer de comprendre pourquoi rien ne fonctionnait et m’ont mis sur la voie du développement personnel et de la spiritualité. Sans doute faut-il toute une vie pour faire ce cheminement. Aujourd’hui j’écoute mon ressenti et j’essaye de vivre ce qui semble le meilleur pour moi. J’essaye de faire taire les doutes et les peurs. Tout un travail.
    Merci encore et belle journée à tous.

  3. Bonjour Olivier,

    Merci pour cet article, je m’étais dis « dommage peut être une autre fois » sur le lien qui ne fonctionnait pas et une autre fois est aujourd’hui !
    J’ai souvent avancé avec des signes mais parfois je ne les vois pas, surtout quand je suis en attente d’une indication claire, et vous venez à point me rappeler l’importance du lâcher prise… un grand merci. Belle journée à vous.

  4. Bonjour Olivier et merci pour tes infos lettres.

    Je retiens cette notion d’inconfort dans le ressenti quand une décision est prise sous l’influence des balanciers. Cela rejoint d’ailleurs la phrase de Vadim Zealand. Elle peut être « challenging » mais ce n’est pas de l’inconfort.
    Et pour aller plus loin, j’ai remarqué que quand je prends une décision de façon alignée, le passage à l’action me procure de l’énergie. Si je ne passe pas à l’action, je remarque que les choses se compliquent. Comme si, quand on est bien en lien avec notre ligne de vie, notre « vague », nous avons tout intérêt à la surfer.

    merci et à bientôt 😉

    • Merci Marie pour ce feedback qui se confirme pour beaucoup, agir au bon moment et bien aligné… et oui, volontiers à bientôt dans les iles de Polynésie ! 😉

  5. Merci Olivier, la dernière phrase de votre article en est aussi le résumé que je retiens.
    Un conseil à tous, achetez les ouvrages d’Olivier Masselot

    MONDE MIROIR : Le monde et la réalité qui nous entourent ne sont que les reflets de ce que nous avons nous-mêmes créé. En regardant notre monde, nous pouvons comprendre quelle est l’intention que nous avons mise en œuvre pour le faire ainsi. Ceci à la fois au niveau collectif qu’individuel. Voyons le monde comme agressif et il le sera. Voyons le comme un magnifique champ d’expérience et notre vie devient ainsi.

  6. Bonjour, Merci pour cette article, car en le lisant sa ma fait prendre conscience que j’avais eu les signes depuis bien longtemps, sa m’as fait réfléchir surtout la phrase de conclusion de vadim zeland et c’est vrai! Merci

  7. Quand on est attentifs, il y a des signes partout ! A nous de les interpréter au mieux ! J’adore aussi les synchronicités ! Merci à vous Olivier pour cet article !

  8. Merci encore pour cet article.J’ai eu l’occasion de l’expérimenter l’apparition de signe que j’ai pu interpréter que plus tard.C est ça le plus difficile pour les néophytes.Maintenant je tâche d’être plus vigilante et sensible à ce que je reçois et à la réaction de mon corps

  9. Je craignais de ne pas pouvoir lire la suite, alors merci d’avoir renvoyé le lien ! j’adore ! et ça me fait prendre conscience de l’importance d’être bien observateur ! merci !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *